Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Mali

Mali: attaques armées dans la région de Mopti malgré la signature des accords de cessation des hostilités

Mali: attaques armées dans la région de Mopti malgré la signature des accords de cessation des hostilités
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:13 0:00

Grève de 72 heures à l’hôpital Gabriel Touré de Bamako

Grève de 72 heures à l’hôpital Gabriel Touré de Bamako
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:03 0:00

Le CICR suspend ses activités à Tombouctou

Le CICR suspend ses activités à Tombouctou
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:53 0:00

Le CICR suspend ses activités à Tombouctou

Le CICR affirme avoir suspendu ses activités à Tombouctou, dans le nord du Mali, "à cause de l'insécurité grandissante".

Le Comité international de la Croix-Rouge explique sa décision par l'insécurité grandissante qui continue de prévaloir dans le nord du Mali.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé mardi suspendre ses activités dans la région de Tombouctou, dans le nord du Mali, en raison de "l'insécurité grandissante".

"Nous suspendons temporairement nos activités dans la région de Tombouctou à cause de l'insécurité grandissante qui impacte aussi nos opérations", a annoncé le CICR au Mali sur son compte Twitter.

Il est "quasi impossible de continuer à travailler lorsque nous sommes régulièrement l'objet de braquages", a-t-il poursuivi.

Jean-Nicolas Marti, chef de délégation au Mali, a précisé dans un tweet séparé que cette décision faisait suite au "vol à main armée" d'un véhicule de l'organisation à Tombouctou.

"En plein jour, en pleine ville, l'emblème de la Croix-Rouge attaqué. Inacceptable!", a-t-il écrit, ajoutant: "Le CICR Mali suspend temporairement ses opérations menées depuis Tombouctou".

L'insécurité règne dans le nord du Mali depuis plusieurs années.

Cette vaste région en grande partie désertique était tombé en 2012 sous la coupe de groupes jihadistes, en grande partie dispersés par une intervention militaire française lancée en janvier 2013.

Cette opération se poursuit, mais des zones entières échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU.

Portrait : Abdou Salam Maïga, enseignant et auteur malien aux Etats-Unis

Portrait : Abdou Salam Maïga, enseignant et auteur malien aux Etats-Unis
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:21 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG