Liens d'accessibilité

Zimbabwe: le processus d’élaboration de la nouvelle constitution lancé


Robert Mugabe (au centre) et Morgan Tsvangirai (à g.) ont appelé les Zimbabwéens à rejoindre le processus d'élaboration de la nouvelle constitution

Robert Mugabe (au centre) et Morgan Tsvangirai (à g.) ont appelé les Zimbabwéens à rejoindre le processus d'élaboration de la nouvelle constitution

Le président zimbabwéen Robert Mugabe et son rival politique, le Premier ministre Morgan Tsvangirai ont prié la population de faire preuve de tolérance, d’éviter les violences et de se joindre au processus d'élaboration du document.

Le président zimbabwéen Robert Mugabe et son rival politique, le Premier ministre Morgan Tsvangirai ont lancé mercredi une campagne conjointe pour l’élaboration d’une nouvelle constitution. A l'occasion d’une cérémonie à Hararé, ils ont prié la population de faire preuve de tolérance, d’éviter les violences et de participer à ce processus.

Les Zimbabwéens doivent pouvoir se faire entendre, a déclaré M. Mugabe. Le leader de la Zanu-PF, au pouvoir, et le dirigeant du Mouvement pour le changement démocratique, M. Tsvangirai, ont décidé d’un commun accord l'année dernière de rédiger une nouvelle constitution. C’était à l’occasion de la signature en février 2009 de l'accord élargi par les deux partis sur un gouvernement d'union nationale.

Première étape de la rédaction de la nouvelle constitution : une consultation nationale pour recueillir les points de vue de la population sur le projet de constitution.

Rappelons que lors des élections présidentielles de fin 2008, M. Mugabe avait crié victoire alors même que des groupes de défense des droits humains évoquaient les violences qui avaient entaché le scrutin, considéré comme une comédie par une bonne partie de la communauté internationale.



XS
SM
MD
LG