Liens d'accessibilité

Zambie : le procureur annule des poursuites contre lui-même


Une vue de la table de la défense, à gauche, à l'intérieur la salle d'audience.

Une vue de la table de la défense, à gauche, à l'intérieur la salle d'audience.

Le procureur général de la Zambie a refusé vendredi de se poursuivre lui-même, annulant les accusations d'abus de pouvoir portées contre lui par un ancien ministre.

"Je suis le directeur du Ministère public de la République de Zambie et j'ai décidé d'un non-lieu contre toutes les accusations", a déclaré Mutembo Nchito depuis le banc des prévenus.

Mutembo Nchito avait été brièvement arrêté la semaine dernière pour abus de pouvoir, outrage au tribunal, dette frauduleuse et tentative d'entrave à la justice, des faits qui auraient été commis entre 2008 et 2013.

Un tribunal avait annulé ces poursuites.

Mais l'ancien ministre des Finances Newton Ng'uni, qui avait porté plainte contre M. Nchito, a promis de faire appel, et a de nouveau déposé plainte devant un autre tribunal de Lusaka.

Mutembo Nchito, qui suit des cas très médiatisés de corruption --y compris ceux impliquant l'ancien président Rupiah Banda-- a stupéfait le juge Lameck Mwale vendredi, en disant qu'il avait lui-même décidé de ne pas poursuivre l'affaire, et en se déclarant un homme libre.

Le juge doit décider le 2 mars si le procureur général a un droit de regard sur des poursuites le concernant.

VOA/AFP

XS
SM
MD
LG