Liens d'accessibilité

Zambie : l’ancien ministre des Mines condamné à un an pour corruption


Le défunt président Michael Sata de la Zambie

Le défunt président Michael Sata de la Zambie

L’ancien ministre zambien a été condamné vendredi pour avoir accordé irrégulièrement une licence d'exploitation à une compagnie chinoise.

Maxwell Mwale était ministre des Mines sous le président Rupiah Banda entre 2008 et 2011.

Il avait été interpellé en 2012 lors d'une opération anti-corruption lancée par Michael Sata, le successeur de M. Banda décédé fin 2014.

Maxwell Mwale avait accordé en 2009 une licence au groupe chinois Zhonghui International Mining Group trois jours après le dépôt du dossier, alors que la procédure prend habituellement plusieurs mois.

"Je note que les cas d'abus de pouvoir sont devenus monnaie courante et, en tant que tribunal, nous manquerions à nos devoirs si nous ne prenions pas des mesures dissuasives", a déclaré le juge Lameck Mwale.

L'ex-ministre "écope de douze mois d'emprisonnement avec travaux forcés, à compter de la date de la condamnation", a-t-il décidé.

Depuis que le Front patriotique de M. Sata est arrivé au pouvoir en 2011, plusieurs personnalités politiques zambiennes ont été inquiétés, dont l'ancien président Banda, généralement accusées de corruption.

VOA/AFP

XS
SM
MD
LG