Liens d'accessibilité

Zambie : Guy Scott contesté en justice comme successeur de Michael Sata


Vice-président Guy Scott de la Zambie (G) suit un discours lors à la session du Sommet États-Unis-Afrique au Département d'Etat à Washington, le 6août 2014 fichier. Guy Scott de la Zambie assure la succession du défunt président Michael Sata décédé le 28 octobre 2014.

Vice-président Guy Scott de la Zambie (G) suit un discours lors à la session du Sommet États-Unis-Afrique au Département d'Etat à Washington, le 6août 2014 fichier. Guy Scott de la Zambie assure la succession du défunt président Michael Sata décédé le 28 octobre 2014.

Le vice-président doit faire face à une plainte des proches du gouvernement qui lui dénient le droit de diriger le pays après le décès du président Michael Sata.

Son ministre de la Défense et de la Justice Edgar Lungu aurait le plein droit d’assurer l’intérim à la tête du pays, selon la requête qu’un ancien ministre de l'Education Newton Nguni a déposée à la justice.

La partie qui conteste le droit de succession à Scott révèle dans le document déposé à la justice que M. Lungu a été forcé de transmettre le pouvoir à la mort de M. Sata "sous la menace d'être poursuivi pour trahison, lui et d'autres collègues du gouvernement, s'il ne s'exécutait pas".

Le défunt président Sata avait confié à M. Lungu le soin de gérer les affaires courantes en son absence au moment où il s’était rendu pour des soins à Londres où il est mort dans un l'hôpital.

M. Scott, 70 ans, un Zambien blanc d'origine écossaise, doit conduire le pays et ses 15 millions d'habitants à des élections législatives anticipées d'ici fin janvier. Il ne pourra pas briquer in mandat à la prochaine élection présidentielle car l’un de ses parents d’une nationalité étrangère.

La semaine dernière, le président intérimaire contesté a limogé M. Lungu, secrétaire général du Front patriotique à la tête du parti après trois années de direction. Le limogeage a suscité des réactions.

M. Sata a été enterré mardi à Lusaka, en présence de plusieurs chefs d'Etat de la région, et de la présidente de la commission de l'Union africaine, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, qui a appelé de ses voeux "une transition en douceur".

XS
SM
MD
LG