Liens d'accessibilité

Elections en Zambie: les jeunes pourraient faire la différence


Le président Rupiah Banda (au centre) s'adressant à une foule à Lusaka, le 17 septembre 2011

Le président Rupiah Banda (au centre) s'adressant à une foule à Lusaka, le 17 septembre 2011

Un million de jeunes électeurs de plus ont voté cette année et, de l'avis de certains observateurs sur place, cela pourrait favoriser les parties d’opposition.

Elections générales en Zambie… Le vote s’est déroulé sans trop d’embuches, sauf des cas de trouble et de retard dans certains bureaux de vote. La plupart des observateurs de la scène zambienne disent que le résultat de la présidentielle devrait être très serré entre le président sortant Rupiah Banda du Mouvement pour la démocratie multipartite et le principal candidat de l’opposition, Michael Sata du Front patriotique.

La différence majeure entre le scrutin d’aujourd’hui et celui de 2008, c’est le taux de participation des jeunes. Le correspondant de la Voix de l’Amerique signale qu’il y a environ un million de jeunes électeurs de plus cette année. Paul Mwanda, un constructeur de 44 ans qui vit dans la capitale, Lusaka, rapporte avoir vu des jeunes allant aux urnes en grand nombre. D’après lui, cela pourrait favoriser les parties d’opposition.

En 2008, dans un vote spécial pour la succession du président décédé Levy Mwanawasa, l’actuel leader Rupiah Banda avait battu Michael Sata, son principal rival, avec une marge de seulement 35-mille voix. Aux législatives de 2006, donc deux ans avant la victoire de Banda, le Mouvement pour la democratie multipartite avaient remporté une victoire décisive sur le Front patriotique.

Priscilla Isaacs (à dr.), directrice de la Commission électorale de la Zambie (20 septembre 2011)

Priscilla Isaacs (à dr.), directrice de la Commission électorale de la Zambie (20 septembre 2011)

Durant la campagne de 2011, le président Banda et son parti ont souligné l’amélioration de l’économie, résultat surtout d’une demande internationale accrue pour le cuivre exploité en Zambie, et grâce aux investissements chinois ainsi qu’une taxe imposée aux compagnies minières.

Le résultat de ces élections ne sera connu que dans deux ou trois jours, le temps que prend généralement en Zambie le dépouillement des bulletins.

XS
SM
MD
LG