Liens d'accessibilité

Zambie : Michael Sata maintient une avance dans les résultats partiels


Le candidat d'opposition Michael "King Cobra" Sata (au centre), sort d'un bureau de vote à Lusaka, le mardi 20 septembre 2011

Le candidat d'opposition Michael "King Cobra" Sata (au centre), sort d'un bureau de vote à Lusaka, le mardi 20 septembre 2011

Les sondages pré-électoraux avaient indiqué une course très serrée entre le candidat de l’opposition et le président sortant, Rupiah Banda. Sata a une avance de 7% des voix, selon les résultats préliminaires…

Les résultats partiels de l’élection présidentielle en Zambie donnent la victoire, pour l’instant, au challenger Michael Sata, candidat du Front patriotique.

La Commission électorale zambienne a annoncé mercredi que le dépouillement se poursuit et que M. Sata devance le président sortant, Rupiah Banda, du Mouvement pour la démocratie multipartite par 7% de voix, soit 42% contre 35%. Hakainde Hichilema de L’UPND vient en troisième position avec 18 % du suffrage. La Commission électorale indique que ces résultats reflètent le décompte opéré dans 133 des 150 juridictions électorales du pays.

Les sondages pré-électoraux avaient indiqué une course très serrée entre le principal candidat de l’opposition et le président Banda. Michael Sata en est à son quatrième essai dans ses efforts en vue d’accéder à la présidence. Avant le vote du mardi 20 septembre, il avait accusé la Commission électorale de planifier la fraude en utilisant des bulletins de vote cochés d’avance. La Commission a formellement démenti cette allégation.

Des Zambiens déposent leurs bulletins de vote à Lusaka (20 septembre 2011)

Des Zambiens déposent leurs bulletins de vote à Lusaka (20 septembre 2011)

Des incidents épars ont été enregistrés hier dans la capitale, Lusaka, mais de l’avis des observateurs de l’Union européenne le scrutin s’est déroulé d’une manière correcte. La cheffe de la délégation de l’UE, Maria Muniz, a qualifié le vote de « juste et transparent ».

Plus de 5 millions de Zambiens s’étaient inscrits pour ces élections générales, un chiffre qui inclut un fort pourcentage de jeunes. En plus du président de la République, les Zambiens devaient aussi choisir un nouveau parlement et des représentants locaux.

XS
SM
MD
LG