Liens d'accessibilité

Les jeunes Américains, un électorat-clé pour 2012


Les pourraient pourraient jouer un important rôle comme en 2008

Les pourraient pourraient jouer un important rôle comme en 2008

Les sondages d’opinion indiquent pourtant qu'ils sont moins intéressés cette année.

Le président Barack Obama estime que les jeunes électeurs l’ont aidé à battre le sénateur John McCain en 2008. Ils s’étaient rendus en grand nombre aux urnes cette année-là.

Quatre ans plus tard, l’enthousiasme électoral est moins perceptible sur les campus. Cela n’empêche pas pour autant les camps du président Barack Obama et du candidat républicain Mitt Romney de courtiser activement les jeunes électeurs de la tranche de 18 à 29 ans.

A l’université du Maryland, près de Washington, DC, les jeunes du Parti démocrate se retrouvent pour téléphoner aux électeurs des Etats-pivot - ceux susceptibles de pencher vers un camp ou l’autre – pour les persuader de voter pour le président Obama.

le président Obama à l'université de Cleveland, dans l'Ohio

le président Obama à l'université de Cleveland, dans l'Ohio

L’Etat du Maryland, lui-même, a tendance à voter démocrate lors des présidentielles. Les sondages d’opinion indiquent que les jeunes sont moins intéressés par les élections cette année.

Toutefois, le président des étudiants démocrates du Maryland, Tyler Grote, assure que la candidature du président Obama suscite beaucoup d’enthousiasme. « Les gens sont passionnés au sujet de leurs convictions, spécialement face des candidats ayant deux approches tout à fait différentes de la manière dont ils vont diriger le pays », explique-t-il.

Quelques centaines d’étudiants s’étaient regroupés pour regarder à la télévision le premier débat entre le président Obama et M. Romney.

Le candidat républicain Mitt Romney à l'Académie militaire de Virginie, à Lexington

Le candidat républicain Mitt Romney à l'Académie militaire de Virginie, à Lexington

La situation économique a diminué l’attrait qu’exerçait le président, explique Caroline Carlson, une étudiante républicaine. « En 2008, tout avait trait à l’espoir et au changement. Les gens pensaient voter pour une célébrité, alors que maintenant, ils réalisent, après obtention de leur diplôme universitaire, que le taux de chômage pour les jeunes de 20 à 24 ans est de 14%, ce qui est très élevé », relève cette étudiante.

Le camp républicain tente de gagner à sa cause ces jeunes qui avaient massivement voté pour M. Obama en 2008 en mettant en exergue l’état de l’économie nationale.

De son côté, le président Obama a visité plusieurs campus universitaires, promettant de maintenir à un niveau acceptable les taux d’intérêt des prêts aux étudiants.
XS
SM
MD
LG