Liens d'accessibilité

Kenya : le « Oui » en tête selon les résultats partiels du référendum constitutionnel


Les sondages d’opinion faisaient ressortir un soutien clair à nouvelle Constitution, qui est appuyée par le président Mwai Kibaki et le Premier ministre Raila Odinga.

Les résultats partiel du référendum de mercredi sur la nouvelle Constitution du Kenya indiquent que 4,1 millions de Kenyans ont voté en faveur de la mesure et 2 millions contre. Les résultats définitifs devraient être connus jeudi soir.

Les sondages d’opinion faisaient déjà ressortir un soutien clair à nouvelle Constitution, qui est appuyée par le président Mwai Kibaki et le Premier ministre Raila Odinga.

Celle-ci vise à atténuer les tensions politiques et tribales que connaît le pays depuis des années. Parmi les réformes proposées figurent la réduction des pouvoirs présidentiels au profit des administrations locales, la limitation à 22 du nombre des postes ministériels et la suppression du poste de Premier ministre.

Les partisans de la mesure disent qu’elle réduira la corruption et préviendra la violence en s’attaquant aux injustices. Les Etats-Unis ont exprimé leur soutien à la nouvelle Constitution, estimant qu’elle renforcera la démocratie au Kenya.

Ses adversaires, menés par les églises, dénoncent les dispositions sur l’avortement et les tribunaux islamiques. En effet, la nouvelle Constitution légalisera l’avortement dans les cas où la vie de la maman est en danger. Elle reconnaîtra la compétence des tribunaux islamiques dans les affaires civiles entre musulmans, mais ceux-ci seront soumis au système légal national.

XS
SM
MD
LG