Liens d'accessibilité

Yémen : affrontements entre des tribus et les forces gouvernementales


Des manifestants affrontantlapolice à coups de pierres à Banias

Des manifestants affrontantlapolice à coups de pierres à Banias

Des milliers de manifestants anti-gouvernementaux sont descendus, vendredi, dans la rue, à travers le Yémen, pour exiger la fin du régime du président Ali Abdullah Saleh, au pouvoir depuis 33 ans.

Des leaders de tribus ayant pris le parti de l’opposition yéménite disent que leurs partisans ont pris contrôle, vendredi, d’un camp de la Garde républicaine à côté de Sanaa, la capitale, et en ont tué le commandant. Ils ont fait état de six morts dans les rangs de leurs combattants. D’autres sources tribales citées par les agences de presse font état de bombardements aériens de l’armée gouvernementale contre le camp après qu’il soit tombé aux mains des insurgés.

Des milliers de manifestants anti-gouvernementaux sont descendus, vendredi, dans la rue, à travers le Yémen, pour exiger la fin du régime du président Ali Abdullah Saleh, au pouvoir depuis 33 ans. Selon l’agence Reuters, certains leaders des manifestants ont lâché des colombes blanches et portaient des cercueils de personnes tuées dans les récentes violences tandis que les partisans du gouvernement tenaient leur propre manifestation quelques km plus loin.

Les manifestants exigent la fin du régime Assad

Les manifestants exigent la fin du régime Assad

Les forces de sécurité yéménites affrontent les partisans du Cheikh Sadiq al-Ahmar, chef de la tribu Hashid. Des témoins font état d’une centaine de morts dans ces combats.

Des combattants de Cheikh Abdul Majid al-Zindani – un allié de la famille al-Ahmar qui fait l’objet de sanctions américains pour son soutien au terrorisme – affrontent également les troupes gouvernementales.

XS
SM
MD
LG