Liens d'accessibilité

Yémen: un kamikaze fait au moins 12 morts, un drone tue 4 militants présumés


Au moins 12 morts au Yémen dimanche, un kamikaze ayant fait détonner un véhicule bourré d'explosifs près d'un bâtiment de la police dans le sud du pays. Plusieurs personnes, dont des policiers et des civils, ont également été blessés dans l'explosion, survenue dans la ville de Mukalla, chef-lieu de la province du Hadramout.

Pendant ce temps dans la capitale, Sanaa, des responsables de la sécurité ont été mis en état d'alerte après que 3 hommes armés eurent été abattus lors d’une tentative de raid contre un poste de contrôle de la garde présidentielle.

Ces deux attaques semblent avoir été menées en représailles à une opération de l'armée pour chasser le réseau Al-Qaïda des provinces méridionales d’Abyan et de Shabwa.

Ces dernières années, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) a lancé de nombreuses attaques contre des cibles militaires, des touristes et diplomates au Yémen.

Par ailleurs, selon l’Agence France Presse (AFP), qui cite des sources tribales, 4 membres présumés d'Al-Qaïda auraient été tués lundi dans un raid, près de Marib, à l'est de Sanaa, un drone ayant ciblé et détruit leur voiture près du village d'Al-Housoun.
XS
SM
MD
LG