Liens d'accessibilité

Yémen: un haut responsable militaire survit à un attentat


Les combatants tribal pregnant position sur une rue pendant des combats leur opposant aux rebels chiites Houthis, a Taiz, Yemen, mardi, dec. 15, 2015. (AP Photo/Abdulnasser Alseddik)

Les combatants tribal pregnant position sur une rue pendant des combats leur opposant aux rebels chiites Houthis, a Taiz, Yemen, mardi, dec. 15, 2015. (AP Photo/Abdulnasser Alseddik)

Un haut responsable militaire loyal au pouvoir au Yémen a survécu à un attentat à la bombe qui a tué un de ses gardes du corps jeudi à Aden, dans le sud du pays ravagé par la guerre civile, selon une source militaire

Un engin explosif a été placé dans le véhicule du général Ahmed Seif al-Yafie, commandant de la 4e Région militaire, mais il est sorti indemne de l'attentat, a ajouté cette source sans autre précision.

Les groupes jihadistes rivaux d'Al-Qaïda et de l'Etat islamique (EI) ont profité ces derniers mois du chaos consécutif à la guerre civile pour renforcer leur présence à Aden, deuxième ville du Yémen, où règne une grande insécurité.

Mardi, des jihadistes ont obligé trois facultés de l'Université d'Aden à fermer leurs portes pour contraindre les étudiants à mettre fin à la mixité sur le campus.

Le Yémen est déchiré depuis mars par une guerre entre des rebelles chiites Houthis et les forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi, appuyées par une coalition arabe commandée par l'Arabie saoudite. Ces dernières ont reconquis Aden en juillet, mais peinent à rétablir leur autorité.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG