Liens d'accessibilité

Yémen : Violence à Sana’a tandis que le président s’engage à transférer le pouvoir


Des manifestants anti-gouvernementaux défilent à Sana'a, le 25 septembre 2011, en portant les cadavres de ceux tués lors d'une récente protestation.

Des manifestants anti-gouvernementaux défilent à Sana'a, le 25 septembre 2011, en portant les cadavres de ceux tués lors d'une récente protestation.

M. Saleh est rentré au Yémen vendredi, après une hospitalisation de trois mois en Arabie Saoudite où il récupérait des blessures subies lors de l’attaque sur son palais, au mois de juin.

Le président Ali Abdullah Saleh a affirmé son engagement pour un transfert pacifique du pouvoir, au Yémen, à travers des élections présidentielles.

Dans son premier discours télévisé depuis son retour, vendredi, à Sana’a, M. Saleh a promis de mettre en application une proposition faite par le Conseil de coopération du Golfe en vue de la passation du pouvoir à l’un de ses adjoints. Quelques heures avant son discours, les forces de sécurité ont ouvert le feu sur un large groupe de manifestants dans la capitale yéménite faisant au moins un mort et 17 blessés.

Hier samedi, des affrontements entre partisans du président yéménite et des étudiants appuyés par des éléments dissidents de l’armée ont fait au moins 40 morts à Sana’a.

M. Saleh est rentré au Yémen vendredi, après une hospitalisation de trois mois en Arabie Saoudite où il récupérait des blessures subies lors de l’attaque sur son palais, au mois de juin.

XS
SM
MD
LG