Liens d'accessibilité

Yémen : Hadi renonce à changer la Constitution


Le président du Yémen, Abd Rabbo Mansour Hadi, a pu forger un accord avec les rebelles (AFP)

Le président du Yémen, Abd Rabbo Mansour Hadi, a pu forger un accord avec les rebelles (AFP)

Une décision prise au terme de violences meurtrières dans la capitale, alors que les Houthis encerclaient le palais présidentiel.

Le président du Yémen, Abd Rabbo Mansour Hadi, et les rebelles chiites ont conclu mercredi un accord de sortie de crise. Une décision prise au terme de violences meurtrières dans la capitale, Sanaa, alors que les Houthis encerclaient le palais présidentiel.

Selon le texte de l'accord, publié par l'agence de presse officielle Saba et repris par l’Agence France Presse (AFP), les miliciens d’Ansaruallah « se sont engagés à quitter le palais, où ils étaient entrés mardi et avaient saisi d'importantes quantité d'armes et équipement militaires, et à libérer le directeur de cabinet de M. Hadi, Ahmed Awad ben Moubarak, enlevé samedi ».

Dans un communiqué, le président Hadi évoque un programme d’union nationale, notant que les Houthis, tout comme les membres d’un autre groupe séparatiste, al-Hirak, auront le droit d'être nommés dans les institutions de l'État.

XS
SM
MD
LG