Liens d'accessibilité

Yémen : au moins 96 morts dans un attentat-suicide


Durant une répétition pour un défilé militaire à Sanaa, la capitale du Yémen, lundi, un kamikaze a tué au moins 96 soldats et blessé plus de 200 autres, ont annoncé des responsables yéménites.

Selon ces fonctionnaires, le kamikaze était vêtu d'un uniforme militaire et a détonné les explosifs alors que des centaines de soldats s’étaient rassemblés autour de lui. Le ministre de la Défense du Yémen était à la répétition, mais il est sorti indemne de l’attaque.

Le président yéménite Abed Rabbo Mansour Hadi (archives)

Le président yéménite Abed Rabbo Mansour Hadi (archives)

Les soldats se préparaient pour un défilé, mardi, pour marquer l'unification du Yémen du Nord et du Sud. Le président yéménite Abed Rabbo Mansour Hadi devait assister à la parade.

Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque. Celle-ci coïncide, cependant, avec une offensive du gouvernement yéménite, soutenu par les États-Unis, contre les militants d’al-Qaïda qui se sont emparés de certaines régions du sud du pays l'an dernier, pendant le soulèvement populaire contre le président d'alors, Ali Abdallah Saleh.


XS
SM
MD
LG