Liens d'accessibilité

Yaya Touré met une croix sur sa carrière internationale


Yaya Touré, capitaine des Eléphants de la Côte d'Ivoire, 8 février 2015.

Yaya Touré, capitaine des Eléphants de la Côte d'Ivoire, 8 février 2015.

La star ivoirienne de football évoluant au sein de Manchester City a déclaré qu’il était arrivé au terme de son aventure avec la Côte d'Ivoire.

Yaya Touré, vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations 2015 avec la Côte d'Ivoire, a fait l’annonce sur son compte Twitter.

"Après 14 ans au plus haut niveau avec les Eléphants, je suis arrivé au terme de mon aventure avec la Côte d'Ivoire. (...) Je dois passer le témoin aux plus jeunes", écrit le milieu de terrain ivoirien.

"L'âge (puisque j'ai 33 ans aujourd'hui), le rythme très dense des entraînements, la multitude des matches... ne sont pas les raisons pour lesquelles je prends cette décision. Le football est tout pour moi. Il m'a donné tant de choses dans ma carrière que maintenant je ne me sens plus capable de me fixer de nouveaux objectifs, en tant que joueur avec les Eléphants de Côte d'Ivoire", continue le milieu sur son site officiel.

Touré, qui totalise 113 sélections avec la Côte d'Ivoire depuis ses débuts en 2004, ajoute que la rédaction de ce communiqué a été "le match le plus difficile de ma vie".

Le joueur, qui a fait partie de la génération dorée de la Côte d'Ivoire, avec son frère Kolo Touré, Didier Drogba, Gervinho, etc., assure que le trophée le plus important de sa carrière est le titre de champion d'Afrique décroché lors de la CAN-2015.

"Notre génération tant attendu venait de remplir sa mission", explique-t-il.

"J'ai eu plusieurs titres dans les championnats nationaux où je suis passé en club, des coupes nationales, des trophées de la Ligue. En Belgique, en Ukraine, en Grèce, en France, en Espagne où j'ai pu gagner avec le Barça le prestigieux trophée de la Ligue des champions 2009. Egalement en Angleterre où je continue de jouer. Avec les Eléphants, cela a été encore plus spécial", assure-t-il.

"Je garde la fierté d'avoir récolté pour la Côte d'Ivoire quatre Ballons d'Or africain", ajoute le joueur, qui a participé aux Coupes du monde 2006, 2010 et 2014.

Sa carrière internationale a aussi été marquée par deux tragédies. En 2003, sa mère est morte avant la finale de la CAN junior. Il avait disputé et perdu la rencontre contre l'Egypte.

La seconde tragédie est intervenue lors du Mondial-2014, juste avant un match de groupe crucial contre la Colombie. "On m'annonce le décès de mon frère cadet, Ibrahim (...) J'ai encore le coeur meurtri", explique-t-il.

XS
SM
MD
LG