Liens d'accessibilité

YALI 2014 : Obama reçoit 500 jeunes leaders africains


Le président Barack Obama

Le président Barack Obama

Le sommet de Washington se fait dans le cadre de la Young African Leaders Initiative lancée par le président américain en 2010.

Ils étaient 50.000 à postuler partout en Afrique. Et les 500 heureux élus ont donc pu venir ici aux Etats-Unis suivre cinq semaines de formations dans les universités américaines : monter une entreprise, s’impliquer dans la vie de sa communauté, etc. Les jeunes leaders ont appris et pu partager leurs expériences

Ce lundi, ils ont été accueillis par John Kerry, le secrétaire d’Etat américain

"Nous sommes ici aujourd'hui parce que les Etats unis et les pays africains sont des partenaires naturels. Et il est temps de passer a la nouvelle étape de ce partenariat en investissant dans la meilleure de toutes les ressources naturelles : ses habitants", a dit M.Kerry

Barack Obama est intervenu ensuite dans une réunion pleine d’enthousiasme. Pendant 80 minutes, les jeunes leaders ont pu dialoguer avec le président américain et lui poser des questions : bonne gouvernance, renouvellement de l’AGOA ou effacement de la dette.

Barack Obama a tenté de répondre sans tabou. M.Obama a surtout loué l’esprit d’initiative de la jeunesse africaine.

"Je veux vous remercier car vous êtes notre inspiration par votre talent, votre motivation et votre ambition. Vous avez de grandes aspirations pour votre pays et votre continent et puisque vous construisez cet avenir meilleur que vous imaginez. Je veux être sur que les Etats-Unis d'Amérique soient votre partenaire et ami tout au long du chemin" a insiste M.Obama

​Le président Obama a aussi annoncé la création de 4 centres régionaux pour le Leadership. Ils seront basés au Ghana, Sénégal, Kenya et en Afrique du Sud.

A partir de 2015, ces centres permettront aux jeunes Africains sélectionnés d’apprendre le fonctionnement des institutions africaines et américaines. Il y aura aussi des programmes de stages pour donner des opportunités professionnelles à la jeunesse.

Le programme Washington Fellowship for Young African Leaders va être rebaptisé en l’honneur de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela.

Le nombre de participants va être doublé à partir de 2016, pour atteindre 1.000 jeunes leaders formés chaque année.

Les rencontres vont se succéder toute la semaine pour les jeunes leaders africains. Autre grand rendez-vous pour eux, mercredi, avec le discours de Michelle Obama.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG