Liens d'accessibilité

Washington s'émeut du projet de loi du Soudan du Sud sur les ONG


Juba a sommé toutes les entreprises privées et ONG du pays de cesser d'employer des étrangers sous un mois et de les remplacer par des locaux(VOA)

Juba a sommé toutes les entreprises privées et ONG du pays de cesser d'employer des étrangers sous un mois et de les remplacer par des locaux(VOA)

Le gouvernement américain a appelé vendredi le gouvernement du Soudan du Sud à s'engager dans un processus de consultation inclusif sur un projet de loi visant à réglementer le travail des organisations non-gouvernementale (ONG).

Alors que la pays est au bord de la famine et que les civils dépendent toujours plus de l’aide humanitaire, au terme de plus de neuf mois de conflit, le gouvernement du Soudan du Sud a sommé le 16 septembre toutes les entreprises privées et ONG du pays de cesser d'employer des étrangers sous un mois et de les remplacer par des locaux.

Dans un communiqué, la porte-parole du département d’Etat, Jen Psaki, a souligné que les Etats-Unis « sont profondément préoccupés par le projet de loi … tel que rédigé, qui pourrait restreindre l'espace de la société civile et entraver la formation et le fonctionnement des ONG. En tant que premier donateur d'aide humanitaire et d'aide au développement au Soudan ddu Sud, nous sommes particulièrement préoccupés par le fait que ce projet de loi réduirait encore davantage l'acheminement d’une aide humanitaire vitale et limiterait le travail important que les ONG font pour promouvoir la santé, l'éducation, et le développement ».

Toujours selon le département d’Etat, le projet de loi semble « en contradiction avec les libertés inscrites dans la Constitution intérimaire du Soudan du Sud », sans parler des normes internationales.

XS
SM
MD
LG