Liens d'accessibilité

Washington salue l'accord inter-malien, déplore les combats


Selon Jeffrey Rathke, les Etats-Unis se félicitent de l'accord signé à Alger et Bamako (Photo U.S. State Department)

Selon Jeffrey Rathke, les Etats-Unis se félicitent de l'accord signé à Alger et Bamako (Photo U.S. State Department)

L'administration Obama est par ailleurs « profondément préoccupée » par les informations faisant état de combats dans le nord du Mali, et elle a appelé au respect du cessez-le-feu.

Les Etats-Unis se sont félicités de la signature à Bamako vendredi de l'accord de paix conclu à Alger, en l'absence cependant des principaux groupes de la rébellion à dominante touareg.

Deux membres de de la Coordination des mouvements de l'Azawad étaient présents pour la cérémonie, mais les trois principales composantes de la rébellion (MNLA, HCUA et branche rebelle du MAA) n'assistaient pas à la signature, comme elles l'avaient annoncé.

« Les Etats-Unis se félicitent de l’engagement formel pris à Alger et à Bamako pour faire avancer la paix et la réconciliation au Mali», a fait valoir le porte-parole du département d'Etat Jeffrey Rathke. Par ailleurs, l’administration Obama s’est dite « profondément préoccupée » par les informations faisant état de combats dans le nord du Mali, et elle a appelé au respect des accords de cessez-le-feu.

XS
SM
MD
LG