Liens d'accessibilité

Washington rejette le « prétendu » référendum de dimanche dans l'est de l'Ukraine


« Nous ne reconnaissons pas les résultats » du pseudo-référendum, a déclaré Jay Carney

« Nous ne reconnaissons pas les résultats » du pseudo-référendum, a déclaré Jay Carney

Les Etats-Unis ne reconnaissent pas les résultats du « prétendu » référendum de dimanche dans l'est de l'Ukraine, et considèrent ce vote comme « une tentative transparente pour semer le désordre ».

Telle est le verdict rendu lundi par le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, lors d’un point de presse, alors que les séparatistes pro-russes proclamaient la « souveraineté » des régions séparatistes de Donetsk et Lougansk pour se placer sous la protection de Moscou, comme l'a fait la Crimée en mars.

« Nous ne reconnaissons pas les résultats » du pseudo-référendum, a déclaré M. Carney, tout en exprimant sa déception que la Russie n'ait pas usé de son influence pour empêcher la tenue du vote, alors que les médias russes tentent même de le légitimer.

M. Carney a également exprimé sa préoccupation devant les efforts apparents pour perturber les élections présidentielles en Ukraine, prévues le 25 mai. Il faut maintenant que la communauté internationale reporte ses efforts sur l'Ukraine pour qu’elle puisse organiser un scrutin libre et équitable, a-t-il fait valoir.

Le porte-parole de la Maison-Blanche s’est par ailleurs félicité du fait que les autorités de Kiev ont tenté de négocier avec les habitants de l'est de l’Ukraine, et de répondre à leurs griefs. Organiser des « référendums illégaux » et « annexer des parties de pays » n'est pas la bonne voie à suivre, a-t-il poursuivi.

Kiev et les gouvernements occidentaux accusent Moscou d'avoir orchestré les troubles dans le sud et l'est de l'Ukraine .

Par ailleurs, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy est arrivé lundi soir à Kiev pour y rencontrer le Premier ministre, Arseni Iatseniouk, en signe de soutien de l'Union européenne (UE) à l'élection présidentielle. Le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, est lui attendu mardi en Ukraine.
XS
SM
MD
LG