Liens d'accessibilité

Washington : le quartier de Navy Yard bouclé pour une possible fusillade


Un véhicule du FBI au Navy Yard à Washington, déployé après la fusillade du 18 septembre 2013 (AP Photo/U.S. Navy, Archives)

Un véhicule du FBI au Navy Yard à Washington, déployé après la fusillade du 18 septembre 2013 (AP Photo/U.S. Navy, Archives)

Des dizaines d'agents de police ont convergé vers ce quartier entièrement bouclé. Des agents en tenue d'intervention, avec casques et gilets pare-balles étaient déployés.

La police a bouclé le quartier de Navy Yard dans le sud-ouest de la capitale fédérale, Washington, après des informations non confirmées de témoins concernant une possible fusillade jeudi matin dans un bâtiment administratif de l'armée.

Des agents en tenue d'intervention, avec casques et gilets pare-balles, étaient déployés sur le site, proche du Capitole, siège du Congrès américain, alors qu'un hélicoptère survolait la zone.

Les abords de la Maison Blanche ont également été interdits à la circulation, une procédure standard en pareille situation.

Selon les médias locaux, la police a été déployée après un appel téléphonique faisant part de coups de feu dans le même bâtiment que lors de la fusillade de 2013. Les recherches se poursuivent, chaque pièce faisant l'objet d'une fouille.

Sur Twitter, la US Navy, la marine américaine, a confirmé que le bâtiment était toujours bouclé, ajoutant qu'elle n'avait aucune information supplémentaire en l'état.

Cet incident intervient à la veille du week-end du 4 juillet, pour lequel les autorités ont accru les mesures de sécurité en raison de craintes d'attentats en marge des célébrations de la fête de l'Indépendance.

Le 16 septembre 2013, Aaron Alexis, un Noir de 34 ans travaillant pour un sous-traitant de la Défense, était entré dans un immeuble de bureaux du complexe de la Marine de Navy Yard à Washington. Il avait ouvert le feu et tué 12 personnes.

XS
SM
MD
LG