Liens d'accessibilité

Washington fustige l'attentat à Mogadiscio


Les forces de sécurité venant en aide au victimes de l'attentat du 20 février à Mogadiscio (AFP)

Les forces de sécurité venant en aide au victimes de l'attentat du 20 février à Mogadiscio (AFP)

« Cette attaque meurtrière ... souligne que les shebab ne cherchent que la mort et la destruction », a déclaré la porte-parole du département d'État, Jennifer Psaki.

Les Etats-Unis ont condamné dans les termes les plus fermes l'attentat terroriste mené par la milice islamiste des shebab sur l'Hôtel Central à Mogadiscio vendredi.

« Cette attaque meurtrière ciblant des membres du gouvernement et du Parlement, une nouvelle fois, souligne que les shebab ne cherchent que la mort et la destruction, et sont fermement opposés aux efforts du peuple somalien pour forger un avenir sûr et prospère », a déclaré la porte-parole du département d'État, Jennifer Psaki.

Au moins 25 personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées dans cette attaque, qui visait un hôtel où des ministres, députés et responsables somaliens étaient réunis.

Divers hauts responsables des Nations Unies (ONU) ont également condamné vendredi dans les termes les plus vifs l'attaque terroriste revendiquée par les shebab.

« Une telle attaque aveugle contre le peuple somalien est un crime cruel et méprisable destiné à priver les Somaliens de tout espoir d'un avenir meilleur », a déploré le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Somalie, Nicholas Kay dans un communiqué.

XS
SM
MD
LG