Liens d'accessibilité

Washington étudie la vidéo de Boko Haram pour retrouver la trace des nigérianes enlevées


Selon Boko Haram, ces jeunes filles feraient partie du groupe d'élèves enlevées à la mi-avril dans l'Etat de Borno

Selon Boko Haram, ces jeunes filles feraient partie du groupe d'élèves enlevées à la mi-avril dans l'Etat de Borno

La secte islamiste Boko Haram a diffusé lundi une nouvelle vidéo montrant une centaine de jeunes femmes présentées comme étant les lycéennes nigérianes enlevées à la mi-avril dans le nord-est du pays.

La Maison-Blanche a déclaré avoir visionné la vidéo, dont elle ne conteste pas l’autenticité. Selon son porte-parole, Jay Carney, les experts américains du renseignement l’étudient pour tenter de déterminer où les jeunes filles seraient cachées. Les Etats-Unis fournissent une aide au Nigéria en matière de renseignement et surveillance, a-t-il rappelé.

« Comme vous le savez, le président Barack Obama a demandé à son équipe de faire tout son possible pour appuyer le gouvernement du Nigéria dans ses efforts pour trouver et libérer ces jeunes filles », a-t-il dit. C’est ainsi que des responsables du département d’Etat, du Pentagone, du FBI et d’autres agences du gouvernement américain séjournent actuellement au Nigéria et tentent d’appuyer le gouvernement nigérian à partir de l’ambassade des Etats-Unis dans ce pays.

Dans la vidéo diffusée par Boko Haram, les jeunes filles sont présentées couvertes de la tête aux pieds de hijabs noirs ou gris, tenant le Coran et récitant des prières, dans une région rurale non identifiée. Le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, affirme avoir « libéré » les jeunes filles en les convertissant à l’Islam. « Je jure devant Dieu tout puissant que vous ne les reverrez pas jusqu’à ce que vous ayez libéré ceux de nos gens que vous avez capturé », a-t-il déclaré.

Le gouvernement nigérian a incarcéré des centaines de membres présumés de Boko Haram.

Abba Moro, ministre nigérian de l'Intérieur, a exclu tout échange de prisonniers, disant que ce n'est pas à Boko Haram de poser des conditions.
XS
SM
MD
LG