Liens d'accessibilité

Washington envisage de substituer des robots aux soldats


Des soldats seraient remplacés par des robots, non pas dans les combats, mais dans l’appui

Des soldats seraient remplacés par des robots, non pas dans les combats, mais dans l’appui

Les Etats-Unis étudient la possibilité de remplacer des milliers de leurs soldats par des robots.

Lors d’un récent symposium militaire près de Washington, D.C., la capitale américaine, le chef du commandement américain chargé de la formation et de la doctrine a évoqué une réduction dramatique des effectifs au profit de l’utilisation progressive des robots.

D’ici la fin de 2015, la taille d’une brigade passera de 4.000 à 3.000 soldats, et d’ici 2019, l’armée passera de plus d’un demi-million de soldats à environ 420.000, a expliqué le général Robert Cone.

Le Pentagone envisage de remplacer des soldats par des robots, non pas dans les combats, mais dans l’appui. Le général Cone parle ainsi de véhicules et d’avions autonomes, de même que de « mules robots » qui transporteraient des équipements et autres charges lourdes.

L’automatisation, a-t-il dit, pourrait améliorer la manœuvrabilité, le déploiement et la puissance de feu de l’armée américaine.
XS
SM
MD
LG