Liens d'accessibilité

Fatou Bensouda, Procureur de la CPI : Bosco Ntaganda sera à la Haye "dans les deux jours"


Le général Bosco Ntaganda (archives)

Le général Bosco Ntaganda (archives)

Les Etats-Unis ont demandé au Rwanda de faciliter le transfèrement de Bosco Ntaganda à la Cour Pénale Internationale.

Accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, le rebelle congolais s’est rendu lundi 18 mars à l’ambassade américaine de Kigali.C'est lui-même qui a demandé à être transféré à la Haye.

Le Sous-secrétaire d'État americain Johnnie Carson appelle a une "coopération pleine et entière" du Rwanda pour le transport de Bosco Ntaganda de l'ambassade américaine vers l'aéroport.

"Il est dans l'ambassade américaine. Des fonctionnaires de la CPI sont en route, mais entre l'ambassade et l'aéroport, il est important que le déplacement ne soit en aucune façon inhibé."

De son côté, Kigali s’est dit prêt à autoriser son transport en toute sécurité.

Pour le Sous-secrétaire d'État adjoint américain Michael Pelletier, qui a accordé une interview à la VOA, "Le transfèrement de Bosco Ntaganda à la CPI est un grand pas en avant, mais il reste beaucoup à faire pour avoir une vraie paix, une vraie stabilité, dont la région à tellement besoin."
XS
SM
MD
LG