Liens d'accessibilité

Washington appuie les efforts de sécurité de Bamako


Paul A Folmsbee, ambassadeur des Etats-Unis, à gauche, et Abdoulaye Diop, ministre malien des affaires étrangères, Bamako, 10 juin 2016 VOA / Kassim Traoré

Paul A Folmsbee, ambassadeur des Etats-Unis, à gauche, et Abdoulaye Diop, ministre malien des affaires étrangères, Bamako, 10 juin 2016 VOA / Kassim Traoré

Le gouvernement américain et celui du Mali ont signé deux protocoles d’entente concernant le secteur de la sécurité.

Le premier protocole est un accord dont le montant n’est pas spécifié, il vise à doter le Mali d’une équipe d’intervention immédiate de la gendarmerie nationale pour rapidement évaluer, gérer et contrôler un acte terroriste, explique Paul A Folmsbee ambassadeur des USA au Mali.

Le peloton d’intervention de la gendarmerie nationale sera une unité rapide pour faire face au terrorisme, elle doit assurer la sécurité sur l’ensemble du territoire nationale, affirme Abdoulaye Diop ministre des affaires étrangères, de la coopération internationale et de l’intégration Africaine.

Selon Paul A Folmsbee, le second protocole est une série de formation permanente pour les agents de la sécurité malienne, mais elle va commencer par cinq départements ministériels.

Le Mail se réjouit de la qualité des relations multiformes avec les Etats Unis d’Amérique, qui est un partenaire incontournable du Mali Abdoulaye Diop ministre malien des affaires étrangères, de la coopération internationale et l’intégration africaine.

Les deux documents ont été signés par le ministre malien Abdoulaye Diop et l’ambassadeur Paul A Folmsbee.

Les deux protocoles sont déjà en phase de concrétisation avec la mise en place des comités techniques d’exécutions.

Reportage de Kassim Traoré

XS
SM
MD
LG