Liens d'accessibilité

Washington appelle l'Ethiopie et l'Erythrée à la retenue


Des soldats érythréens célébrant l'anniversaire de l'indépendance de leur pays, le 23 mai.

Des soldats érythréens célébrant l'anniversaire de l'indépendance de leur pays, le 23 mai.

Les Etats-Unis ont exprimé mardi de "sérieuses inquiétudes" concernant la situation entre l'Ethiopie et son voisin érythréen, qui se sont livrés à de violents combats à leur frontière ce week-end.

"Nous appelons les deux parties à la retenue et à amorcer un dialogue politique", a lancé John Kirby, le porte-parole de la diplomatie américaine dans un communiqué. "Les Etats-Unis ont de sérieuses inquiétudes" concernant ces combats, a-t-il ajouté.

La situation entre les deux voisins de la Corne de l'Afrique s'est envenimée au point que l'Ethiopie a évoqué mardi la possibilité d'une "guerre totale".

Les deux pays doivent "coopérer pour promouvoir la stabilité et une paix durable dans la région", a ajouté le diplomate américain.

Les violents combats de dimanche ont fait de nombreux morts des deux côtés de la frontière toujours disputée, même si aucun chiffre précis n'a été communiqué.

Ces affrontements sont présentés par le gouvernement éthiopien comme les plus graves de ces dernières années avec l'Erythrée. Les deux pays ont déjà connu un conflit frontalier meurtrier de 1998 à 2000.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG