Liens d'accessibilité

Vive émotion au Mali suite à l'arrestation de Boukary Daou


Amadou Haya Sanogo était visé par une Lettre ouverte de soldats, commentée par Boukary Daou

Amadou Haya Sanogo était visé par une Lettre ouverte de soldats, commentée par Boukary Daou

Vive émotion dans les milieux de la presse au Mali suite à l’arrestation du directeur de publication du quotidien Le Républicain mercredi à Bamako.


L’interpellation de Boukary Daou est intervenue en début d'après-midi. Elle a fait suite à la publication d'une lettre ouverte de soldats concernant le capitaine Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d'Etat de mars 2012 contre le président Amadou Toumani Touré.

Selon l’Agence France Presse (AFP), les militaires se sont déclarés dans leur Lettre ouverte « révoltés par les avantages accordés » au capitaine Sanogo. Ce dernier a été officiellement investi en février à la tête d'un comité de réforme de l'armée.

Dans une interview téléphonique, Assane Koné, chef de rédaction du quotidien Le Républicain, a précisé que M. Daou a été emmené par des forces de sécurité, mais qu'on ignore actuellement où il se trouve. Des membres de la rédaction du Républicain auraient filé la voiture dans laquelle il avait été embarqué.

Pour l’instant, ni le capitaine Sanogo, ni la présidence malienne, ne se seraient exprimées sur cette arrestation.
XS
SM
MD
LG