Liens d'accessibilité

Virus H1N1 en Iran: le nombre de décès passe de 57 à 112 en deux semaines


Le nombre de morts du virus H1N1 de la grippe porcine en Iran a doublé en deux semaines, passant de 57 à 112, a annoncé lundi un responsable du ministère de la Santé cité par l'agence Irna

"1.190 personnes ont été atteintes par le virus et hospitalisées" et le "nombre de morts a atteint 112" depuis mi-novembre, a déclaré Mohammad Mehdi Gouya. Un précédent bilan officiel faisait état le 15 décembre de 57 morts.

Selon M. Gouya, "tous les équipements nécessaires, y compris les vaccins et les instruments de diagnostic, fonctionnent à plein dans tout le pays". "Les chiffres sont en dessous du taux normal pour cette maladie", a-t-il affirmé.

L'épidémie est "sous contrôle" et"la première vague la plus sérieuse" va diminuer "dans les prochains jours", a-t-il prédit.

Parmi les victimes décédées figure Mohammad Rezayi, un infirmier qui soignait des malades infectés dans un hôpital de Neyshabour (nord-est), selon l'agence de presse Mehr.

La plupart des morts ont été recensés dans le sud-est de l'Iran près de la frontière avec le Pakistan d'où est venu le virus, selon les autorités iraniennes, mais des cas isolés ont été signalés dans plusieurs autres régions.

En juin 2009, après des cas déclarés aux Etats-Unis et au Mexique, l'Organisation mondiale de la santé avait lancé une alerte de pandémie. La grippe A (H1N1) avait tué 18.500 personnes dans 214 pays jusqu'en août 2010 quand l'OMS avait levé son alerte.

Le premier cas de grippe porcine en Iran avait été rapporté en juin 2009 chez un jeune de 16 ans revenant des Etats-Unis.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG