Liens d'accessibilité

Nouvelles violences ciblées au Burundi


Patrouille de police à Bujumbura, Apr. 26, 2015.

Patrouille de police à Bujumbura, Apr. 26, 2015.

Le gendre du célèbre activiste des droits de l’homme Pierre Claver Mbonimpa a été tué vendredi par un inconnu, à la mi-journée devant sa maison à Bujumbura.

Des hommes armés ont tué vendredi le gendre du célèbre militant des droits de l'Homme burundais Pierre Claver Mbonimpa, qui s'est ouvertement opposé à la candidature controversée du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat.

Des proches ont confié à l'agence Reuters que des hommes armés ont tiré et lancé des grenades sur Pascal Nshirimana, beau-fils de Pierre Claver Mbonimpa, vers midi à Bujumbura, la capitale. Pascal Nshirimana est mort sur le coup. Sa famille a fait part de son étonnement :
"Il était pas un politicien. Pascal était juste un homme d'affaires."

Mbonimpa, qui dirige l'Association pour la protection des droits de l'Homme et des personnes détenues (APRODH), a lui-même été blessé par balle par des hommes armés en août. Il est actuellement soigné en Belgique.

Toujours à Bujumbura, un policier vient d’être tué dans une attaque à main armée qui a visé une agence de la Banque Commerciale du Burundi (BCB) dans le quartier asiatique, a constaté notre correspondant Christophe Nkurunziza.

XS
SM
MD
LG