Liens d'accessibilité

L’ONU exige une enquête sur les violences en RDC


Des manifestants s'en prennent au siège du parti au pouvoir à Kinshasa, 19 septembre 2016.

Des manifestants s'en prennent au siège du parti au pouvoir à Kinshasa, 19 septembre 2016.

Le HCDCH exige "une enquête crédible et impartiale", a indiqué le porte-parole du Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Rupert Colville, lors d'un point presse à Genève.

Pour l’ONU, cette enquête permettra que les responsables de violations des droits de l'homme et d'actes criminels soient traduits en justice.

"Nous sommes prêts à soutenir une telle enquête", a souligné M. Colville.

Selon lui, les violences qui ont présentement lieu dans le pays, mettent en évidence le besoin urgent d'un dialogue constructif et inclusif sur le processus électoral. "Nous continueront de suivre et documenter de près la situatio", a-t-il affirmé.

De violents affrontements entre manifestants et forces de police ont eu lieu lundi à Kinshasa, la capitale de la RDC.

Selon les chiffres du gouvernement, 17 personnes, dont trois policiers, ont été tués et un nombre inconnu de personnes ont été blessées. D'autres sources signalent des chiffres beaucoup plus élevés, qui sont encore en cours de vérification. Près de 200 personnes auraient été arrêtées.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG