Liens d'accessibilité

Viol d'une fille par des fils de hautes personnalités de N'djamena


Le président tchadien driss Deby devant l'Assemblée générale de l'Onu, septembre 2014.
(AP Photo/Frank Franklin II, File)

Le président tchadien driss Deby devant l'Assemblée générale de l'Onu, septembre 2014. (AP Photo/Frank Franklin II, File)

Manifestation spontanée des élèves de quelques lycées de la capitale ce matin pour demander que justice soit rendue , après l'enlèvement et le viol d'une jeune fille par un groupe de 5 jeunes garçons, tous enfants de personnalités occupant de hautes fonctions au sein de l'État. Le président Idriss Deby a promis "en tant que père de famille" que "justice sera rendue", en condamnant "cet acte barbare, ignoble et innommable".

Ces manifestations ont été dispersées par la police nationale à l'aide de gaz lacrymogènes faisant un mort et quelques blessés. La police dément. Le point avec André Kodmadjingar.

XS
SM
MD
LG