Liens d'accessibilité

Vingt-cinq migrants retrouvés morts sur un canot en Méditerranée


Les migrants se préparent à passer la nuit sur le pont du navire Bourbon Argos de Médecins Sans Frontières (MSF) au large des côtes de la Libye, 7 août 2015.

Les migrants se préparent à passer la nuit sur le pont du navire Bourbon Argos de Médecins Sans Frontières (MSF) au large des côtes de la Libye, 7 août 2015.

Les survivants à bord du canot dans lequel 25 autres migrants ont été trouvés morts, ont, eux, été secourus au large de la Libye, rapporte Médecins sans Frontières (MSF).

Ce nouveau drame survenu mardi, porte le bilan des victimes de la traversée de la Méditerranée à au moins 68 morts et une trentaine de disparus depuis une semaine.

Dans la journée de mardi, le Bourbon Argos, un navire affrété par MSF, a secouru 107 personnes à bord d'un canot pneumatique en difficulté à 26 milles nautiques des côtes libyennes et constaté qu'il y avait des morts - alors estimés à 11 - au fond de ce canot.

Après avoir secouru 139 personnes sur une autre embarcation à proximité, l'équipage du Bourbon Argos est retourné sur le canot et a constaté que les morts étaient en fait 25, probablement asphyxiés, brûlés ou noyés dans un mélange de carburant et d'eau de mer.

Il a fallu des heures, et l'aide de l'équipage de l'ONG allemande Sea-Watch, pour récupérer les corps "parce que le mélange d'eau et de carburant était tellement fort que nous ne pouvions pas rester sur le canot trop longtemps. Cela a été horrible", a raconté dans un communiqué Michele Telaro, chef de projet à bord.

Mardi, deux autres corps sans vie avaient été retrouvés sur plusieurs canots, selon les gardes-côtes italiens, qui avaient fait état d'un total d'environ 500 migrants secourus.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG