Liens d'accessibilité

Victoire de l'APC aux élections des gouverneurs au Nigeria


Le dépouillement du scrutin dans un bureau de vote à Lagos au Nigéria (AP Photo/Sunday Alamba)

Le dépouillement du scrutin dans un bureau de vote à Lagos au Nigéria (AP Photo/Sunday Alamba)

Les élections aux postes de gouverneurs se sont tenues dans seulement 29 Etats, sept ayant déjà été pourvus lors d'élections partielles ces dernières années.

LAGOS, 13 avril (Reuters) - Les élections de ce week-end aux postes de gouverneurs d'Etat au Nigeria ont bénéficié au parti All Progressives Congress (APC) du président élu Muhammadu Buhari, qui a battu voici deux semaines le chef de l'Etat sortant Goodluck Jonathan à la présidentielle.

Les élections aux postes de gouverneurs se sont tenues dans seulement 29 Etats, sept ayant déjà été pourvus lors d'élections partielles ces dernières années. Huit Etats que dirigeait le PDP (Parti démocratique populaire) de Goodluck Jonathan sont passés à l'APC, qui en contrôle désormais 20, et le PDP ne détient plus désormais que 13 gouvernorats.

Ces résultats confirment la désaffection des électeurs envers le PDP, qui dominait la vie politique du pays depuis la fin du régime militaire en 1999.

Les 36 gouverneurs d'Etat sont parmi les hommes politiques les plus puissants du Nigeria, puisqu'ils contrôlent des budgets plus importants que ceux de nombre de pays d'Afrique et qu'ils exercent une influence sur la vie politique au plan national. Les partisans de Goodluck Jonathan ont eu un lot de consolation en l'emportant haut la main dans l'Etat de Rivers, dans le Sud pétrolifère du pays.

Selon les résultats annoncés lundi, ils reprennent le contrôle de cet Etat du delta du Niger en recueillant 1.029.120 voix contre seulement 124.896 pour l'APC, selon la Commission électorale. Le gouverneur sortant de Rivers, Chibuike Rotimi Amaechi, avait quitté les rangs du PDP voici deux ans pour rejoindre l'APC, et il était en conflit politique avec Goodluck Jonathan depuis lors.

Muhammadu Buhari, qui a remporté une nette victoire lors de la présidentielle du 28 mars, prendra officiellement ses fonctions le 29 mai à la tête du Nigeria, ce qui marquera la première alternance démocratique d'un parti vers un autre, à la tête du pays, depuis la fin du régime militaire.

XS
SM
MD
LG