Liens d'accessibilité

Vers une victoire sans surprise d'Evaristo Carvalho lors de la présidentielle à Sao Tomé


Un bureau de vote sur le petit archipel africain de Sao Tomé, le 7 août 2016 (VOA).

Un bureau de vote sur le petit archipel africain de Sao Tomé, le 7 août 2016 (VOA).

Candidat soutenu par le Premier ministre et seul candidat en lice, Evaristo Carvalho devrait être déclaré sans surprise nouveau président du petit archipel africain de Sao Tomé et Principe avec 38% des suffrages des électeurs inscrits, selon des résultats provisoires de la Commission électoral national (Cen).

Seul inscrit pour le scrutin de dimanche après le retrait de son rival, le président sortant Manuel Pinto da Costa, M. Carvalho a recueilli 42.058 voix sur quelque 111.000 inscrits, selon ces résultats publiés dans la nuit de dimanche à lundi.

La commission électorale a enregistré 1.548 votes blancs et 7.567 votes nuls, soit une participation inférieure à 50%.

Comme au Portugal, l'ancienne puissance coloniale, le président arbitre mais ne gouverne pas, laissant la réalité du pouvoir au Premier ministre, dans ce petit pays pauvre de 200.000 habitants indépendant depuis 1975, et qui dépend à 90% de l'aide internationale.

Arrivé deuxième du premier tour, M. Pinto da Costa, 79 ans, refusait de participer au scrutin et demandait l'annulation de l'ensemble du processus électoral pour cause de "fraudes".

"J'espère que l'élection d'aujourd'hui va se terminer dans la tranquillité et dans la paix", avait déclaré M. Carvalho, 74 ans, dimanche après avoir voté.

La Commission électorale l'avait proclamé vainqueur dès le premier tour le 17 juillet, avec 50,1% des voix, avant de se contredire. M. Carvalho avait finalement obtenu 49,8% des voix contre 24,8% pour M. Pinto da Costa, selon les résultats définitifs proclamés plus tard par le Tribunal électoral.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG