Liens d'accessibilité

RD-Congo : Condamnation à mort des assassins de Didace Namujimbo


République démocratique du Congo

République démocratique du Congo

Les assassins de Didace Namujimbo, journaliste de Radio Okapi tué en novembre 2009 dans l'Est de la RD-Congo ont été condamnés à mort pa le tribunal de de garnison Bukavu.

Le tribunal de garnison de Bukavu dans l’Est de la République démocratique du Congo a rendu son verdict dans l’affaire des assassins de Didace Namujimbo, journaliste à la radio Okapi. Trois accusés été condamnés mort le 4 mai. Il s'agit de l'adjudant Oscar Tshenda, du sergent major Seba Tandema et du civil Mushamuka Bashengezi. Les deux militaires ont été dégradés et radiés des effectifs des forces armées. Sept prévenus militaires, notamment, le sergent Kini Bagabo, le caporal Bahati Zozo, le caporal Mabodo Elenga, le lieutenant Mazona Kasongo, l'adjudant chef Mulungu Kapenda, le caporal et le lieutenant Satulungu Roger ont été condamnés à des peines allant de 5 ans à 16 mois respectivement pour désertion simple, violation de consigne et faux et usage de faux.


Le chef des programmes de Radio Maendeleo, ( projet conjointement parrainés par la Mission des Nations-Unies au Congo et la Fondation Hirondelle), Yoli Kamuntu a la Voix de l’Amérique que les mobiles du crimes n’ont pas été élucidés. On ignore toujours, dit-elle si Didace Namujimbo a été tué en raison de ses fonctions de journaliste. Les accusés ont dit qu’ils ont été envoyés pour rechercher un ordinateur qu’ils ont fait usage de leurs armes en raison de la résistance qu’il leur a opposé.


Ce n’est pas la première fois qu’un journaliste a été assassiné dans cette partie du pays. Divers groupes armés continuent de sévir dans l’Est de la RDC. La justice militaire de Bukavu a aussi accordé à la veuve du journaliste des dommages intérêts de 500. 000 dollars américains et 250. 000 dollars pour la famille à payer par l'Etat congolais solidairement avec les condamnés. « Nous prenons acte de ce verdict et espérons que l'Etat va s'acquitter de ses obligations en payant les dommages intérêts et que les condamnés ne vont pas disparaitre dans la nature », a déclaré JED.

XS
SM
MD
LG