Liens d'accessibilité

Vendredi sanglant en Syrie


Vendredi sanglant en Syrie

Vendredi sanglant en Syrie

Les forces de sécurité de Bachar al-Assad ont tiré ce vendredi sur des manifestants qui ont organisé de grands rassemblements à travers le pays pour exiger la démission du leader syrien.

Selon des témoins et des manifestants, les forces de l’ordre ont fait usage de balles réelles et de grenades lacrymogènes. Dix personnes au moins ont été tuées, la plupart d’entre elles près de Damas, où des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue après la grande prière de ce premier vendredi du mois de ramadan.

On a manifesté également dans d’autres villes, dont Dera, Deir Ezzor et Qamishli.

On en sait également un peu plus concernant la ville de Hama, cette ville en état de siège depuis une semaine.

Un militant politique sur place à déclaré à la VOA que les forces gouvernementales ont fait des descentes aveugles dans les maisons et procédé à des arrestations et des tueries. Cela n’a pas empêché les gens de manifester ce vendredi.

L’administration Obama estime que l’épreuve de force entre le régime syrien et les manifestants a causé la mort de plus de 2.000 personnes depuis le début de la crise. C’est ce que la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a indiqué à l’occasion d’un entretien avec son homologue canadien, John Baird.

Hillary Clinton a appelé la communauté internationale à hausser le ton pour se faire entendre par Damas. Elle a ajouté que l’administration américaine fait sienne la déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant les violations des droits de l’Homme en Syrie.

« Nous soutenons la déclaration présidentielle du Conseil du sécurité de l’ONU, a expliqué la secrétaire d’Etat américaine. Nous lançons un appel aux autorités syriennes pour que cessent les actes de violences dans les villes affectées, et nous invitons Damas à respecter ses obligations découlant du droit international. Nous leur demandons de laisser les organisations humanitaires travailler sans entrave », a poursuivi Mme Clinton.

XS
SM
MD
LG