Liens d'accessibilité

Veille d’élection présidentielle au Tchad : les forces de l’ordre votent


Plusieurs milliers de militaires et paramilitaires ont commencé à voter samedi, la veille de l'élection présidentielle au Tchad

Plusieurs milliers de militaires et paramilitaires ont commencé à voter samedi, la veille de l'élection présidentielle au Tchad

Ce samedi, les éléments des forces de l'ordre tchadiens ont ouvert le bal. Reportage de Bagassi Koura, envoyé spécial de VOA Afrique à Ndjamena.

Plusieurs milliers de militaires et paramilitaires ont commencé à voter samedi matin à travers le pays. A Ndjamena, 295 bureaux ont ouvert leurs portes pour les hommes en tenue.

Douze candidats sont en lice face à Idriss Deby, le président sortant qui cumule 26 ans au pouvoir.

Vendredi après-midi, lors de son dernier meeting dans un stade de la capitale Ndjamena, le président sortant a demandé à ses supporters de l'aider à faire ce dimanche " un coup K.O." synonyme" de victoire dès le premier tour.

Saleh Kebzabo, le principal candidat de l'opposition, a, lui, réuni des milliers de supporters à la place de la nation. Il a beaucoup critiqué le régime Deby et demandé aux forces de l'ordre de se ranger aux côtés du peuple.

6,252.548 électeurs sont attendus dans quelque 18000 bureaux de votes repartis à travers le pays. Déjà on signale des dysfonctionnements. La CENI, la commission électorale nationale Indépendante auraient convoyé par erreur des bulletins de vote de certaines régions dans d’autres parties du pays.

A l’étranger, 103 bureaux de vote seront mis en service demain pour 46253 Tchadiens vivant hors du pays.

XS
SM
MD
LG