Liens d'accessibilité

Une loterie du pape François pour aider les pauvres


Le pape dans le vent.

Le pape dans le vent.

Les sans-abris sont la cible du souverain pape.

D'une Fiat Panda dernier cri à une machine à café, des cadeux que le pape a récemment reçus vont être pauvres à travers une loterie.

Le produit de la vente ira aux sans-abri assistés par le Vatican.

Le quotidien romain Il Messaggero annonce “une loterie de charité pour les oeuvres du pape" aura lieu le 8 janvier.

Le cout du billet de la tombaolla est de près 12.55 dlrs américains. Les participants dont les numeros seront tirés au sort pourront avoir la chance de de rentrer avec un 4X4 doté des options les plus modernes, ou encore un vélo de course, un tandem, un panama, une vidéo-caméra numérique, une machine à café de la marque italienne Illy... ou autres.

Des gens qui vivent parfois dans l'extrême pauvreté, y compris celle des clochards qui campent autour du Vatican. Jorge Bergoglio du "Poverello" d'Assise, Saint-François, fait ce constat et revel que “les cadeaux prestigieux ne correspondent pas à son style de vie dépouillé”.

Rome n’est pas là à sa première vente aux enchères. Déjà en février dernier, une moto Harley-Davidson qui lui était offerte, estimée entre 15.000 et 158.820 dollars américains, avait été vendue à un acheteur européen 302.440 euros, lors d'enchères à Paris.

Le Vatican entend également installer trois douches pour les SDF près des colonnes de la place Saint-Pierre, et toujours pour dégager des sommes supplémentaires pour les pauvres, il est prévu de mettre fin le 31 décembre à une convention passée avec des artisans romains chargés de la fabrication des parchemins pontificaux qui sont ensuite vendus à des particuliers pour financer "l'aumônerie du pape".

Depuis plus d'un siècle, ces artisans touchaient une partie de la vente. Désormais, ces parchemins seront fabriqués et reproduits directement par les services de l'aumônerie.

XS
SM
MD
LG