Liens d'accessibilité

Un recours contre un texte anti-armes rejeté par la Cour suprême américaine


Des armes saisies des gangs à Los Angeles, 10 décembre 2010.

Des armes saisies des gangs à Los Angeles, 10 décembre 2010.

​Le recours des partisans des armes contre un texte interdisant la vente d'armes d'assaut et de chargeurs de grande capacité dans une ville de la banlieue de Chicago, a été rejeté par la justice américaine.

La Cour suprême américaine a débouté le recours des partisans des armes .

La question du contrôle des armes à feu revient périodiquement aux Etats-Unis, où les fusillades sont quotidiennes et le deuxième amendement de la Constitution garantit à chaque citoyen le droit de posséder une arme.

La municipalité de Highland Park, dans l'Etat de l'Illinois, a interdit la vente d'armes semi-automatiques, dont l'AR-15 et l'AK-47 et celle des chargeurs de plus de 10 munitions.

Une cour d'appel locale avait déjà rejeté en avril un recours présenté contre ce texte, estimant qu'il n'allait pas à l'encontre du droit de porter une arme que garantit depuis 1791 le deuxième amendement.

Avec Reuters

XS
SM
MD
LG