Liens d'accessibilité

Tous les postes de combats désormais accessibles aux femmes dans l’armée américaine


Des femme de l'armée américaine à West Point après une cérémonie de remise des diplômes de Ranger, le 21 août 2015, à Fort Benning, en Géorgie. (AP Photo/John Bazemore)

Des femme de l'armée américaine à West Point après une cérémonie de remise des diplômes de Ranger, le 21 août 2015, à Fort Benning, en Géorgie. (AP Photo/John Bazemore)

Le Pentagone a ouvert aux femmes tous ses postes de combat "sans exception", y compris les unités d'élite, a indiqué le secrétaire à la Défense Ashton Carter.

Les femmes pourront accéder à tous les postes de combat si elles peuvent "remplir les conditions" fixées –principalement d’ordre physique- a déclaré Aston Carter lors d'une conférence de presse au Pentagone.

Les femmes "pourront conduire des chars", "tirer au mortier", être membres des forces spéciales comme "les Bérets verts ou les Navy Seals" "ou mener" des soldats d'infanterie au combat, a-t-il dit.

L'armée américaine doit avoir accès "au plus grand nombre possible de talents", et ne peut pas laisser les femmes de côté, a estimé M. Carter.

Le secrétaire à la Défense a reconnu ne pas avoir répondu favorablement à la demande des Marines qui souhaitaient voir certains postes réservés aux hommes.

L'administration Obama avait annoncé en 2013 sa volonté d'ouvrir tous les postes de combat aux femmes et avait accordé un délai de réflexion au Pentagone pour décider si d'éventuelles exceptions seraient conservées.

Depuis cette date, l'armée américaine a ouvert un grand nombre de postes, mais il restait à confirmer pour les postes de combat de l'infanterie, des blindés, des chars et des forces spéciales. En août 2015, trois jeunes femmes ont réussi la formation des Rangers.

L'armée américaine compte environ 15% de femmes dans ses effectifs.

Avec Afp

XS
SM
MD
LG