Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis arrêtent de contribuer au budget de l’UNESCO


Des délégués applaudissant après le vote en faveur des Palestiniens à l'UNESCO

Des délégués applaudissant après le vote en faveur des Palestiniens à l'UNESCO

« L’adhésion des Palestiniens en tant qu’Etat membre à l’UNESCO déclenche des restrictions établies de longue date, qui obligent les Etats-Unis à cesser de contribuer au fonctionnement de l’UNESCO », a expliqué la porte-parole du département d’Etat.

Les Etats-Unis ont coupé leur contribution au budget de l’UNESCO en réaction à l’admission des Palestiniens comme membres à part entière de l’organisation. Les Etats-Unis ne procèderont pas au déboursement de 60 millions de dollars en faveur de l’UNESCO, a fait savoir la porte-parole du département d’Etat Victoria Nuland lundi. Cette coupure peut affecter l’organisation onusienne dans la mesure où les contributions financières américaines représentent 22% de son budget.

Qualifiant le vote intervenu à l’UNESCO de « regrettable et de prématuré », Mme Victoria Nuland a dit qu’il sape l’objectif commun d’une paix complète, juste et durable au Moyen-Orient.

Les Etats-Unis sont engagés vis-à-vis de l’établissement d’un Etat palestinien indépendant et honoreront leur engagement multilatéral à travers le système des Nations Unis, a dit Mme Nuland, ajoutant cependant que le vote intervenu à l’UNESCO aura des conséquences.

Le chef de la diplomatie palestinienne Riyad al-Malki entre le secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique Ekmeleddin Ihsanoglu (à gauche) et l'ambassadeur palestinien à l'UNESCO Elias Sanbar (à droite)

Le chef de la diplomatie palestinienne Riyad al-Malki entre le secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique Ekmeleddin Ihsanoglu (à gauche) et l'ambassadeur palestinien à l'UNESCO Elias Sanbar (à droite)

« L’adhésion des Palestiniens en tant qu’Etat membre à l’UNESCO déclenche des restrictions établies de longue date, qui obligent les Etats-Unis à cesser de contribuer au fonctionnement de l’UNESCO », a expliqué la porte-parole du département d’Etat.

Les législateurs américains ont mis en place des lois limitant ou supprimant le soutien financier des Etats-Unis à toute organisation onusienne acceptant les Palestiniens comme membres tant que ceux-ci n’auront pas conclu un accord de paix avec les Israéliens. Les Etats-Unis œuvrent en faveur de la solution des deux Etats-Unis à travers des négociations directes entre les deux parties.

107 délégués des pays membres de l’UNESCO ont voté en faveur de l’adhésion des Palestiniens. Les Etats-Unis ont clairement fait connaître leur désapprobation à ces pays et font tout pour que cela ne se répète pas, a indiqué la porte-parole du département d’Etat.

Le siège de l'UNESCO à Paris

Le siège de l'UNESCO à Paris

« Nous expliquons directement aux Palestiniens et aux autres membres jouissant du droit de vote au sein d’autres organisations que nous ne voyons aucun bénéfice à cela et que nous voyons des dommages considérables au cas où cette décision serait répliquée au sein d’autres organisations onusiennes », a déclaré Victoria Nuland.

La porte-parole du département d’Etat a révélé que Secrétaire d’Etat Hillary s’est entretenu avec les législateurs américains et qu’elle a formé une équipe devant parler au Congrès des restrictions et des options pour protéger les intérêts américains.

Selon les statuts de l’UNESCO, tout pays qui accuse plus de deux années d’arriérés de contribution financière peut perdre son droit de vote.

XS
SM
MD
LG