Liens d'accessibilité

Un troisième cimetière juif vandalisé aux Etats-Unis


Un cimetière juif vandalisé à Philadelphie le 27 février 2017.

Une dizaine de pierres tombales ont été vandalisées dans un cimetière juif de l'Etat de New York, a confirmé vendredi une responsable locale, dernier événement en date d'une série d'actes et de menaces visant la communauté juive aux Etats-Unis.

Il s'agit du troisième cimetière juif à être profané en deux semaines, après ceux de Philadelphie (est) et de Saint Louis (centre), relançant un vif débat en Amérique sur l'antisémitisme.



La police cherche toujours à déterminer si les dernières dégradations de sépultures survenues mercredi dans le cimetière de Waad Hakolel, aussi appelé Road Stone, relevaient du vandalisme gratuit ou d'un acte antisémite, a expliqué vendredi Meredith Dragon, directrice de la Fédération juive de Greater Rochester.

Dans le cimetière, des pierres tombales ont été retournées et des photos dégradées, précise Mme Dragon, ajoutant que certaines dégradations auraient pu survenir avant mercredi.

"C'est un très vieux cimetière", affirme-t-elle. "Cela risque d'être difficile de déterminer le qui, quoi, comment. Il n'y a pas de bonnes caméras".

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a lui annoncé l'ouverture d'une enquête sur la montée des actes et menaces contre les organisations juives dans son Etat du nord-est américain.

Une enquête a également été ouverte auparavant par la police fédérale (FBI) et le département des droits civiques du ministère de la Justice, chargé des investigations sur les crimes raciaux ou à caractère confessionnel.

Une centaine de centres et d'établissements scolaires communautaires juifs dans 33 Etats américains ont rapporté des alertes à la bombe et des menaces depuis le début de l'année.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG