Liens d'accessibilité

USA : Obama, le Congrès, le public et la NRA


Barack Obama évoque à la télévision le problème des armes à feu en Amérique, lors d'une réunion citoyenne à George Mason University, Fairfax, Virginie.

Barack Obama évoque à la télévision le problème des armes à feu en Amérique, lors d'une réunion citoyenne à George Mason University, Fairfax, Virginie.

Le président Barack Obama a exhorté ses concitoyens à faire pression sur le Congrès pour mieux encadrer les armes à feu, après une série de massacres à travers les Etats-Unis.

Barack Obama participait jeudi soir dans une université de la banlieue washingtonienne à une réunion citoyenne télévisée par la chaine CNN.

Il espérait y confronter le puissant lobby des armes à feu aux Etats-Unis. Mais la NRA a décliné l’invitation de participer à l’émission. Des gens favorables à ses positions anti-contrôle des armes étaient présents à l’Université George Mason. Et ils ne l’ont pas caché au président.

Cette semaine, Barack Obama a proposé l’obligation pour un plus grand nombre de vendeurs d’armes d’avoir un permis de vente et aussi de procéder à la vérification des antécédents des acquéreurs. Ces mesures, a-t-il souligné, ne constituent point une atteinte au droit constitutionnel des Américains de posséder une arme à feu. Cela n’empêche pas les Etats-Unis, a-t-il ajouté, de faire plus : ​
"Je respecte le 2è amendement, mais il est cohérent de tout faire pour éviter que les armes ne tombent entre de mauvaises mains".

M. Obama a de nouveau accusé le Congrès, dominé par ses adversaires républicains, de rejeter les efforts pour renforcer les lois sur les armes à feu, disant que les législateurs sont à la merci de la NRA. Et il va continuer à faire campagne auprès du public américain pour un changement, assure la Maison Blanche.

XS
SM
MD
LG