Liens d'accessibilité

NBA - San Antonio orphelin de Parker, opéré avec succès


Tony Parker (gauche) et Tim Duncan (droite). 11 juillet 2016. (AP Photo/David J. Phillip, File)

"Il va nous manquer, c'est une évidence", a reconnu l'entraîneur de San Antonio Gregg Popovich à propos de son meneur français Tony Parker, opéré vendredi avec succès de la blessure à la jambe gauche qui l'a obligé de mettre fin à sa saison 2016-17.

"Tony est un joueur important de cette équipe depuis longtemps. Son leadership, son niveau de jeu durant les play-offs vont nous manquer, il va nous manquer, c'est une évidence", a expliqué Popovich à l'issue de l'entraînement matinal, à quelques heures du match N.3 du 2e tour des play-offs à Houston.

"On a perdu un joueur important, les Clippers ont été confrontés à la même chose avec Blake Griffin, cela veut dire qu'un autre joueur va devoir élever son niveau de jeu. On ne peut pas se lamenter et s'attarder dessus, il faut juste jouer", a poursuivi "Pop".

L'Argentin Manu Ginobili, troisième membre du "Big Three" qu'il formait avec Parker et Tim Duncan, retraité depuis juillet 2016, a de son côté fait part de sa tristesse: "C'est un coup dur pour l'équipe, non seulement pour ce que représente Tony, mais aussi parce qu'on se sent mal, triste même, de voir un coéquipier se blesser gravement", a-t-il expliqué.

"Mais à ce stade de la saison, il faut balayer les sentiments négatifs: il faut jouer du mieux possible, on a encore une bonne équipe, avec un effectif riche", a-t-il assuré.

Parker, 34 ans, s'est blessé mercredi lors de la 4e période du match N.2 remporté à domicile par les Spurs (121-96), et a été opéré vendredi à San Antonio.

"L'opération destinée à réparer la rupture du tendon quadricipital gauche de Tony Parker s'est déroulée en début de journée avec succès", ont indiqué les Spurs qui n'ont pas encore fixé de date pour le retour du quadruple champion NBA à l'entraînement.

Le joueur français le plus titré de l'histoire de la NBA manquera, vendredi à Houston, pour la première fois de sa carrière un match des play-offs de San Antonio, son équipe depuis 2001.

Les Spurs et les Rockets sont à égalité une victoire partout.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG