Liens d'accessibilité

Lindsey Graham abandonne la course à l'investiture républicaine


Le Candidat présidentiel républicain , le sénateur Lindsey Graham , vu dans cette photo de fichier à partir de 13 novembre 2015 , a abandonné la course présidentielle 2016 républicain lundi , reconnaissant qu'il gagnait peu de soutien politique.

Le Candidat présidentiel républicain , le sénateur Lindsey Graham , vu dans cette photo de fichier à partir de 13 novembre 2015 , a abandonné la course présidentielle 2016 républicain lundi , reconnaissant qu'il gagnait peu de soutien politique.

Le sénateur républicain a annoncé qu'il se retirait de la course des primaires présidentielles républicaines aux Etats-Unis, laissant officiellement 13 candidats en jeu.

"Aujourd'hui, je suspends ma campagne présidentielle", a-t-il annoncé dans une vidéo publiée sur Youtube.

Lindsey Graham, 60 ans, faisait presque exclusivement campagne sur les sujets militaires et de sécurité nationale. Il était partisan de l'envoi de 10.000 soldats américains en Syrie et en Irak pour combattre l'organisation Etat islamique, et est le faucon interventionniste le plus célèbre du Sénat américain avec son inséparable compère John McCain.

"Aujourd'hui, la plupart des autres candidats admettent que c'est ce dont nous avons besoin pour assurer la sécurité du pays", assure-t-il dans sa vidéo, à propos de sa proposition d'envoyer des troupes de combat contre l'EI.

Il s'était lancé le 1er juin mais n'avait jamais réussi à dépasser 1% dans les sondages.

Lindsey Graham a profité de ces quelques mois pour faire valoir son esprit et son humour, notamment dans les débats, où il a souvent fait allusion à son goût pour l'alcool ou plaisanté sur son supposé passé de cancre.

Il est le quatrième candidat à abandonner la course, après Rick Perry, Scott Walker et Bobby Jindal. D'autres candidats marginaux, comme George Pataki et Jim Gilmore, restent officiellement en lice mais sont à 0% d'intentions de vote aux primaires, qui commenceront le 1er février dans l'Iowa (centre).

Les républicains placent pour l'instant le milliardaire Donald Trump et les sénateurs Ted Cruz (Texas) et Marco Rubio (Floride) en tête.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG