Liens d'accessibilité

Les conservateurs de l'Iowa préfèrent Ted Cruz à Trump


Ted Cruz (à gauche) et Donald Trump, tous deux candidats républicains, s'affrontent pour remporter la primaire en vue des élections présidentielles de 2016 aux Etats-Unis.

Ted Cruz (à gauche) et Donald Trump, tous deux candidats républicains, s'affrontent pour remporter la primaire en vue des élections présidentielles de 2016 aux Etats-Unis.

Le sénateur ultra-conservateur du Texas a pris la tête d'un sondage des primaires parmi les républicains de l'Iowa. Ce petit Etat a une influence politique démesurée puisque ses habitants auront le privilège de voter avant les autres, le 1er février.

Ted Cruz, 44 ans, recueille dans ce sondage de l'institut de l'université Monmouth, paru lundi, 24% des intentions de vote des électeurs républicains qui prévoient de voter en février.

Il prend ainsi la place du docteur Ben Carson, qui dominait depuis plusieurs semaines, devant Donald Trump (19%), suivi du sénateur Marco Rubio (17%) et de Ben Carson, qui s'écroule en passant de 32 à 13%. L'avance de Ted Cruz est significative, la marge d'erreur étant de 4,8 points.

Les courbes des sondages sont historiquement volatiles dans les mois précédant les primaires. Mais le bon chiffre de lundi devrait valider la stratégie de Ted Cruz de mener une campagne ultra-conservatrice, sans compromis idéologique, focalisée sur la défense de la religion chrétienne aux Etats-Unis.

Dans l'Iowa (centre), il doit effectivement son ascension aux chrétiens évangéliques, qui représentent la moitié des électeurs traditionnels des "caucus" de l'Etat, ces rassemblements d'électeurs qui font office de primaire.

Ces électeurs semblent avoir abandonné Ben Carson pour apporter leur soutien à Ted Cruz. Donald Trump, lui, reste stable.

"C'est la première fois que Ted Cruz arrive premier dans un des (quatre) Etats qui voteront en premier", explique Patrick Murray, directeur de l'institut de sondage. "La cote de Ben Carson ayant chuté, Cruz a réussi à récupérer la plupart de ces électeurs".

Les résultats du vote de l'Iowa, auquel participent en général une centaine de milliers de républicains, sont très difficiles à prédire, et ils ne garantissent pas au candidat victorieux qu'il remportera les primaires suivantes. Dans le New Hampshire, par exemple, Ted Cruz n'est que troisième, derrière Donald Trump et le sénateur de Floride Marco Rubio.

Et au niveau national, Donald Trump continue de dominer, avec en moyenne presque 30% des intentions de vote des républicains.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG