Liens d'accessibilité

USA: Bernie Sanders accuse les républicains de racisme


Le candidat aux primaires démocrates Bernie Sanders.

Le candidat aux primaires démocrates Bernie Sanders.

Le candidat aux primaires démocrates Bernie Sanders a accusé Donald Trump et d'autres membres du parti républicain de faire preuve de "racisme" dans leur effort pour "délégitimer" la présidence de Barack Obama.

Le candidat aux primaires démocrates Bernie Sanders a accusé Donald Trump et d'autres membres du parti républicain de faire preuve de "racisme" dans leur effort pour "délégitimer" la présidence de Barack Obama.

Bernie Sanders s'exprimait mardi soir lors d'un forum organisé par la chaîne CNN avant la primaire de Caroline du Sud qui l'oppose à Hillary Clinton.

Il a évoqué la thèse des "birthers", dont Donald Trump fut un des chefs de file en avançant que Barack Obama, né en 1961 à Hawaii d'un père kényan et d'une mère américaine, était né à l'étranger et donc inéligible à la présidence américaine.

"Vous pouvez être en désaccord avec Obama autant que voulez", a déclaré le candidat de 74 ans. "Mais affirmer que le président des Etats-Unis, qui a gagné une élection honnête et juste, n'a pas été un président légitime discrédite réellement notre nation."

"Il existe depuis sept ans un niveau d'obstruction sans précédent contre le président Obama", a-t-il encore ajouté, évoquant le dernier cas en date avec la mort d'un juge de la Cour suprême et les réactions vent débout de nombreux républicains déterminés à bloquer la nomination d'un remplaçant par le président.

"Ce que nous constatons avec cette situation à la Cour suprême n'est rien d'autre que la continuation de cet obstructionnisme sans précédent auquel fait face le président Obama. Et cela s'ajoute à la polémique des +birthers+ relayée par Donald Trump et par d'autres, dans un effort raciste pour tenter de délégitimer le président", a déclaré M. Sanders sur CNN.

Le sénateur de Vermont a également pourfendu l'électorat républicain sur les questions raciales, un enjeu crucial dans la campagne pour la Caroline du Sud, où les Noirs constituent une part importante de l'électorat.

"Si je pense qu'au moins en partie au sein de la base électorale républicaine, la question de la race entre en ligne de compte? Evidemment, évidemment", a-t-il relevé.

Hillary Clinton est donnée gagnante dans cet Etat du sud-est américain où les électeurs démocrates se prononceront samedi. La semaine dernière, Donald Trump a terminé en tête de la course républicaine dans cet Etat.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG