Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire : Washington disposé à aider Gbagbo à effectuer « une sortie digne »


Philip J. Crowley, porte-parole du département d'Etat

Philip J. Crowley, porte-parole du département d'Etat

Selon un diplomate américain ayant requis l’anonymat, divers pays ont offert l’asile à M. Gbagbo, mais il n’y pas d’indication que ce dernier soit disposé à quitter la Côte d’Ivoire. Si le président sortant ivoirien veut venir aux Etats-Unis, Washington envisagerait cette option comme une solution à la situation actuelle, a fait savoir le même diplomate.

Les Etats-Unis disent suivre de près les efforts diplomatiques en vue de persuader le président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo, de remettre le pouvoir à son rival du second tour, Alassane Dramane Ouattara.

Les autorités américaines sont en contact avec les leaders régionaux africains en rapport avec la crise ivoirienne, a indiqué le porte-parole du département d’Etat à la presse. « Nous espérons que le président Gbagbo écoutera attentivement le message selon lequel il doit démissionner. Jusqu’ici, il ne l’a pas fait. Mais nous appuyons certainement ce que la CEDEAO tente de faire aujourd’hui », a déclaré Philip J. Crowley, lundi.

Le président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo

Le président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo

L’administration américaine, a-t-il dit, analyse la situation sur le terrain, en Côte d’Ivoire, et a pris des dispositions pour protéger les diplomates américains.« Nous évaluons la sécurité de notre ambassade. Nous avons réduit le personnel de notre ambassade, mais nous sommes en contact avec un certain nombre de gouvernements, et nous continuons d’avoir un message unifié pour le président Gbagbo, à savoir que son temps est passé », a expliqué M. Crowley.

Alassane Dramane Ouattara, le président ivoirien reconnu par une grande partie de la communauté internationale

Alassane Dramane Ouattara, le président ivoirien reconnu par une grande partie de la communauté internationale

Selon un diplomate américain ayant requis l’anonymat, divers pays ont offert l’asile à M. Gbagbo, mais il n’y pas d’indication que ce dernier soit disposé à quitter la Côte d’Ivoire. Si le président sortant ivoirien veut venir aux Etats-Unis, Washington envisagerait cette option comme une solution à la situation actuelle, a fait savoir le même diplomate, ajoutant, cependant, que le temps presse.

Les autorités américaines ont confirmé avoir eu des communications écrites avec M. Gbagbo, qui refuse de prendre les appels téléphoniques et de recevoir l’ambassadeur américain dans son pays.

XS
SM
MD
LG