Liens d'accessibilité

Libye : le sénateur John McCain en visite à Benghazi


Le sénateur John McCain (à droite) et Abdul Hafiz Ghoqa, porte-parole du Conseil national de transition

Le sénateur John McCain (à droite) et Abdul Hafiz Ghoqa, porte-parole du Conseil national de transition

Il a appelé les Etats-Unis et les autres puissances mondiales à reconnaître le Conseil national de transition (CNT) mis en place par les rebelles libyens.

Le sénateur américain John McCain s’est rendu, vendredi, à Benghazi, le bastion de la rébellion libyenne. Il a rencontré les leaders de l’opposition libyenne, rendu visite aux blessés de guerre et salué des Libyens ordinaires dans la rue.

M. McCain a qualifié les rebelles libyens de « héros » dans un entretien accordé à la presse.

Le sénateur a appelé les Etats-Unis et les autres puissances mondiales à reconnaître le Conseil national de transition (CNT) mis en place par les rebelles libyens. Il a dit qu’il demandera à l’administration Obama d’accroître l’aide financière aux rebelles afin qu’ils puissent « en finir » et ôter le leader libyen Mouammar Kadhafi du pouvoir.

Un rebelle libyen dans un faubourg d'Ajdabiya

Un rebelle libyen dans un faubourg d'Ajdabiya

Par ailleurs, le sénateur républicain a appelé les autorités américaines à transférer aux rebelles libyens les avoirs du gouvernement libyen gelés aux Etats-Unis.

John McCain était l’un des plus fervents partisans de l’intervention militaire en Libye. Sa visite à Benghazi intervient au lendemain de la décision du président Obama d’autoriser l’utilisation de drones armés américains en Libye.

XS
SM
MD
LG